FAQ

FOIRE AUX QUESTIONS DE L'UFDI

 

 

Que vous souhaitiez adhérez à notre réseau ou que vous ayez des questions sur les métiers de Décorateur et Architecte d’Intérieur, les réponses sont sur cette page.

Vous êtes Décorateur ou Architecte d'intérieur ? Les réponses sur notre réseau

Adhésion

Comment puis-je adhérer à l'UFDI ?

Via le Site Internet en cliquant sur le lien Devenir Membre. Vous y remplirez le formulaire de candidature. Vous pourrez aussi participer à une réunion régionale qui permet de rencontrer le Délégué de la région. Il s’occupe de gérer les candidatures et de rencontrer l’ensemble des candidats de votre région.
Pour trouver les coordonnées du Délégué Régional de votre secteur, allez dans l'onglet Contact.

Badge Membre UFDI, le réseau des Décorateurs et Architectes d'intérieur

Quels sont vos critères de sélection ?

Nous avons différents critères de recrutement parmi lesquels la qualité du travail affiché par le candidat sur son Site Internet, et la densité de Décorateurs/Architectes d'Intérieur sur le secteur. Enfin, il faut adhérer à l’esprit UFDI qui est basé sur la bienveillance et le partage.

L’UFDI, c’est quoi ?

L'Union Francophone des Décorateurs et Architectes d'Intérieur est une association loi 1901 qui a vu le jour en mai 2012 à l'initiative de plusieurs décoratrices soucieuses de se réunir et de fédérer d'autres professionnels. Le but premier était de sortir de l'isolement, mais également de pouvoir partager leurs expériences et augmenter leurs compétences pour offrir à leurs clients un service optimal.

pexels-cottonbro-4065624

Assurances

Une responsabilité civile professionnelle est-elle obligatoire pour ce métier ?

OUI ! Ce n'est pas simplement obligatoire pour intégrer l'association, mais surtout une obligation légale. Elle est aussi primordiale pour VOTRE PROTECTION.

Si vous assurez des prestations de prescription, conception, et suivi de chantier liés à des travaux de second oeuvre, une assurance décennale adaptée est souhaitable pour bien protéger votre activité.

Renseignez-vous donc auprès de la compagnie d'assurance de votre choix.

Les Formations

Quelles formations en décoration ou architecture d'intérieur pouvez-vous nous recommander ?

Nous ne privilégions pas particulièrement une formation plus qu'une autre.

Cependant, nous vous recommandons, outre une formation pointue en décoration et aménagement d'intérieur, un volet qui inclue de la gestion d'entreprise, de la gestion commerciale, de la gestion de projet et une approche technique en plus qu’artistique.

Le niveau de qualification et de certification de toutes les formations est revu en permanence.

Le site France Compétences recense toutes les formations enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) : choisissez uniquement les formations indiquées comme actives en tapant "Décorateur" ou "Architecte d'intérieur dans le champ de recherche.

Pensez-vous qu’une formation par correspondance suffit pour exercer ce métier ?

Le fait qu’une formation soit par correspondance ou en présentiel n’a pas d’impact sur sa qualité. Les formations présentielles peuvent avoir le bénéfice de favoriser les échanges et le partage que nous affectionnons tout particulièrement entre les étudiants et avec les formateurs.​

Une fois installé, un constant travail de mise à jour des connaissances est indispensable pour se tenir informé des dernières nouveautés. L’expérience sur le terrain est également très riche.

L’appartenance à un réseau comme l’UFDI est un vrai plus pour enrichir son parcours à travers les expériences partagées !

Quelles sont les connaissances à maitriser pour aborder ce métier ?

Le métier de Décorateur d’Intérieur, exercé en indépendant, demande de nombreuses connaissances et de savoirs dans différents domaines :

  • Gestion de l'entreprise
  • Gestion marketing et commerciale
  • Relationnel clients et partenaires (fournisseurs, artisans, prescripteurs).
  • Gestion de projet : études des besoins, des contraintes, cahier des charges, etc.
  • Définition d’un concept créatif.
  • Les normes et les règles d’aménagement et d’agencement intérieur, et d’éclairage pour les espaces privés et professionnels (ERP, prévention des risques).
  • Plans, croquis à la main ou logiciel de modélisation 3D.
  • Culture générale des styles et du design.
  • Création de planches de styles, d’inspiration, d’ambiance, etc.
  • Choix des couleurs, des matériaux, des styles, etc.
  • Choix du mobilier, des luminaires, des objets de décorations, etc.
  • Choix des tissus
  • Terminologie du bâtiment

Et bien d'autres points qui font  la complexité de ce métier...

Lydie Pineau – Kiosque Deco

Vous avez des questions sur le métier de Décorateur ou d'Architecte d'intérieur ?

Les prestations

La Visite conseils en Décoration ou Architecture d'intérieur ?

Au sein de notre réseau, la visite conseils est, en général,  une prestation de 2 heures qui permet au client de débuter, avec sérénité, son projet d'architecture intérieur et de décoration.

Pour 1 à 2 pièces communicantes, elle se résume à l'analyse des besoins, suivi par la proposition d’optimisation de l'espace ; puis par la proposition de matières, couleurs, meubles, luminaires, revêtements de sols et muraux ; et, si besoin, des mises en relation avec des prestataires et artisans.

Inclus ou en option, un compte-rendu reprendra par écrit les points évoqués lors du rendez-vous.

Suivant la demande du client, et sur devis, cette première prestation pourra être complétée par des services sur mesure plus précis, comme la production de planches d’ambiance, de listes d’achats, de plans 2D ou 3D, et la possibilité de suivi de projet.

Agence BFB - Brigitte Ferret Bigot

Quel est le tarif moyen d'un décorateur / architecte d'intérieur, membre de l'UFDI, pour une visite conseils ?

Il se situe aux alentours de 100€ TTC de l'heure en moyenne (variabilité suivant les zones géographiques).
En ce qui concerne les projets personnalisés, des devis sont établis par les Décorateurs/Architectes d'Intérieur en fonction de leur taux horaire et de la complexité du projet.

Exercer ces métiers

Quelles sont les compétences / qualités que doit posséder un décorateur / architecte d'intérieur ?

Il faut savoir allier une grande créativité à une rigueur comptable. Savoir chiffrer et vendre ses prestations, mais également s'adapter aux souhaits des clients, aux contraintes d'un projet. Il est nécessaire de s'entourer d'artisans compétents, tout en maîtrisant les termes techniques, avoir une culture solide en termes de styles de décoration, de marques, de designers. Jongler avec des journées toutes différentes, allier travail de recherches (matériaux, luminaires, tissus, meubles, etc.) avec l'élaboration de documents de présentation (book). Pour finir, la maîtrise de logiciels pour la réalisation de plans et de modélisations 3D est un plus.

D’autres qualités ? Ecoute, empathie, sens du relationnel, force de persuasion, être organisé, aimer le travail soigné et abouti et être curieux.

Quels sont les investissements nécessaires au démarrage de l’activité de décoration / architecture d'intérieur ?

Le budget minimum est de 5.000€ : il sera plus confortable avec 10.000€.

Cela inclura :

  • une formation sérieuse et qualifiante (incluant la gestion d'entreprise, le marketing et la communication),
  • une image de marque adaptée ainsi que des supports de communication (logo, flyers, cartes de visite, brochure, etc.),
  • un Site Internet et un référencement de qualité,
  • un ordinateur puissant, une tablette grand format pour les rendez-vous extérieurs (ou un hybride 2 en 1),
  • des logiciels "professionnels",
  • une bibliothèque de livres de base sur la Décoration et l'Architecture intérieure,
  • l'achat de collections fournisseurs,
  • un téléphone portable,
  • un télémètre laser,
  • la participation à des salons professionnels en tant que visiteurs ou exposants,
  • l’adhésion à une association de Décorateurs et d'Architectes d’Intérieur comme l’UFDI, qui sera un gage de qualité pour vos futurs clients !

Quels sont les amplitudes horaires du métier ?

Beaucoup d’entre nous dirons que la passion ne compte pas ses heures !
Mais il arrive un moment où la réalité nous rattrape... Il est utopique de penser qu’on peut vivre correctement de ce métier en travaillant peu, mais encore une fois, cela dépend de la situation de chacun, du niveau de rémunération que l’on souhaite... Le travail de bureau peut être chronophage et nombreux sont ceux qui travaillent le soir et/ou le weekend comme bon nombre d’entrepreneurs et indépendants.

Quelle rémunération nette peut-on atteindre en moyenne ?

Encore une question à laquelle nous ne pouvons apporter de réponse toute faite... La 1ère année est bien souvent considérée comme nulle, le temps que le bouche à oreilles commence à opérer. Au bout de 2-3 ans, les fourchettes varient entre 1000€ et 4000€ par mois environ selon le chiffre d'affaires généré et sa répartition (prestations intellectuelles, achat/revente, etc.) et le temps de travail. Selon les statuts juridiques (SARL, entreprise individuelle, micro-entrepreneur, etc.…), il existe de nombreuses spécificités que seul un comptable ou un juriste pourra vous préciser, afin d’optimiser votre projet.

Quelles sont les principales difficultés rencontrées au démarrage de l’activité ?

  • Se faire connaître sans avoir eu le 1er projet, ou le 1er gros projet,
  • S’entourer de bons professionnels (artisans, fournisseurs, prescripteurs),
  • Créer son réseau,
  • Avoir suffisamment confiance en soi,
  • Avoir un bon relationnel, être crédible, et suffisamment persuasif !

Quels conseils pouvez-vous me donner pour bien démarrer ?

  • Ne pas débuter dans ce métier en pensant que c’est “facile”,
  • Faire preuve de courage et de persévérance,
  • Ne pas prendre n’importe quel chantier ou projet qui requiert des compétences ou des expériences que vous n’avez pas encore acquises,
  • Se former continuellement,
  • Faire partie de réseaux !

Enfin, comme toute activité indépendante, avoir de la trésorerie pour pallier l’inertie du début d’activité.